La nature recèle bien des merveilles. Dans le monde végétal, une petite graine luisante, marbrée de brun ou de rouge, mérite bien notre attention. Développée au cours du cycle des saisons, notre herbacée peut devenir arborescente et accomplit chaque été sa floraison. Vous la reconnaîtrez certainement si vous la rencontrez à ses fruits en forme de capsules hérissées, vertes, ou d’un rouge éclatant.

Une graine cosmopolite

Appartenant à la famille des Euphorbiacées, Notre Ricinus Communis, de son appellation latine, ressemblerait donc à une tique. On l’appelait ‘’huile de Keroua’’ au 16ème siècle. Son origine climatique se trouve sous les tropiques africains et son utilisation majeure s’effectue sous la forme de son huile en extrayant de ses graines le précieux liquide. Sont utilisées pour ce faire là, les grosses graines de certaines variétés qui peuvent contenir jusqu’à 60% d’huile. Sa culture, facile à pratiquer, est répartie sur plusieurs continents. Ainsi, on la trouve en Arabie, en Afrique, en Asie, en Amérique ainsi que dans les zones de climat subtropical. Actuellement, 70% de sa production a lieu en Inde. Il faut savoir que le Ricin contient en ses fruits et en sa graine un puissant poison ; la ricine. Elle est évaluée par le Guiness Book des records comme étant la plante la plus vénéneuse, 6000 fois plus que le cyanure ! C’est à cet effet que seul un professionnel agréé peut être habilité à son exploitation sous sa forme huileuse.

L’excellence de l’huile de Ricin

Cette huile non-alimentaire se présente sous un aspect allant de l’incolore au jaune clair. Au cours des âges, les hommes l’ont utilisée en Inde, en Egypte ainsi qu’en Ethiopie. Son utilisation restait diversifiée et notamment elle servait à alimenter les lampes à huile ou en tant qu’agent de lissage pour le cuir ou bien comme savon. A l’époque contemporaine, le secteur de l’industrie l’utilise pour produire des huiles lubrifiantes de moteur à combustion interne ainsi que pour la confection d’une matière plastique particulière ; le Rilsan. Par ailleurs, peut-être avez-vous déjà lu au dos d’une étiquette la mention de l’additif alimentaire E1503, cette mention correspond à la Ricine qui est utilisée ici soit comme anti agglomérant, émulsifiant ou en tant qu’agent de glaçage. Les propriétés de l’huile de Ricin (voir ici) s’étendent jusqu’en pharmacologie où elle est utilisée, en faible quantité, comme excipient. Dans les cosmétiques, son usage est bénéfique pour la pousse de la chevelure, la préservation contre les pellicules, les démangeaisons, la perte de cheveux et leur blanchiment. Elle sert également au renforcement et à l’allongement des cils et sourcils ainsi que des ongles. Les hommes quant à eux l’utilisent pour le traitement de la barbe. L’huile de Ricin est une huile aux propriétés hydratantes, elle agit pour le soin des peaux sensibles ou abîmées, elle répare, nourrit, revitalise. 

Voilà pour ce petit tour d’horizon de notre fameuse graine et de ses multiples qualités ! La nature à portée de main nous procure des solutions simples et efficaces en nous permettant d’agir ainsi à notre niveau en tant qu’agents bios pour la préservation de notre patrimoine environnemental.  

×
×

Panier